Lisbonne: De l’autre côté du Tage

Lisbonne est connue et réputée pour ses jolis quartiers typiques, ses maisons colorées et décorées par des azulejos. Mais aussi pour ses nombreux miradors donnant des points de vues sur toute la ville. Lisbonne c’est aussi une ville séparée par le Tage, un très grand fleuve prenant sa source directement en Espagne et se jetant dans l’océan Atlantique. C’est d’ailleurs l’un des plus grand fleuve de la péninsule ibérique.

A Lisbonne, il est très facile de voir le Tage. Mais il est également très facile d’apercevoir le Pont du 25 Avril et la statue du Christo Rei. Le pont est intimement lié à l’histoire du Portugal et à été érigée sous la dictature de Salazar. Et je suis sure qu’il vous fait penser au Golden Gate Bridge de San Francisco, pas vrai? C’est normal, la ressemblance est assez frappante. Tout comme la statue du Cristo Rei nous rappelle le Christ Rédempteur dominant Rio de Janeiro au Brésil.

Par ailleurs, ces deux monuments sont aujourd’hui des incontournables de Lisbonne et du Portugal. C’est pourquoi on avait vraiment hâte de traverser le Tage en ferry pour rejoindre le Cristo Rei. Là-bas, une vue imprenable sur le pont, le fleuve et sur la ville de Lisbonne. Et pour le prix que ça coûte, on peut facilement se laisse tenter.

D’abord, nous rejoignons la gare ferroviaire de Lisbonne Cais do Sodré et nous prenons un ticket pour le ferry au prix de 2.40 l’aller-retour par personne pour un trajet d’environ 20 minutes. Les départs et les arrivées sont nombreux dans la journée et le ferry est aussi très fréquenté par les Lisboètes eux mêmes, notamment pour rejoindre leurs lieux de travail.


Enfin nous y sommes, le ferry est là. Nous montons très rapidement à bord et nous prenons place de façon à voir le pont et le Christ de notre côté.


Sur le trajet, lorsque la ville de Lisbonne s’éloigne peu à peu, on en profite aussi pour regarder derrière nous et on arrive à reconnaître les différents quartiers de la capitale.


Ici, on peut reconnaître le quartier de l’Alfama, un quartier très typique et populaire de Lisbonne.

Après avoir atteint la rive d’en face, nous nous mettons en route pour les bus et prenons des tickets qui nous emmèneront au Christ.


Pour rejoindre le Cristo Rei, il faut prendre le bus n°101 qui nous emmène directement à Cacilhas et dont le dernier arrêt déssert le Cristo Rei. Malheureusement pour nous, on est arrivé un poil trop tard et on a manqué de peu le bus… deux fois même. Oui, on est doués. Mais la troisième est la bonne et nous voilà en route pour l’immense statue.

Une fois arrivés , on se rend compte qu’il faut lever la tête vraiment très haut pour admirer le Cristo Rei. En effet, le monument lui même mesure 110 de mètres de haut. Dont 28 mètres pour la statue et 82 mètres pour le portique. Et oui, rien que ça!

Un peu plus loin, beaucoup de gens se sont massés près des barrières au bord de la falaise. Etonnant? Pas vraiment, la vue sur le pont y est magnifique. On ne s’en lasse pas.
La circulation sur ce pont y est d’ailleurs très dense et doublement importante. Les voitures circulent sur la partie supérieure tandis que le train passe sur la partie du dessous.


Peu de temps après cela, nous sommes pris par l’envie de prendre l’ascenseur du sanctuaire. Elle mène au pied du Christ et donne une vue imprenable sur les alentours. On hésite un peu et on se laisse tenter. Une fois en haut, très très haut, on redécouvre le pont d’une autre manière.



Pour être honnête, cette traversée du Tage et ce point de vue sur le pont et sur le Christ était un moment du voyage que j’attendais beaucoup. J’adore ce genre de paysage et le fait de traverser le Tage en ferry rend la chose encore plus atypique. Ca en valait vraiment le coup.

Enfin, le soir, à la tombée de la nuit, nous repartons sur les bords du Tage. Mais aussi en face de la Place du Commerce pour profiter du calme et de l’air frais du fleuve. Un petit temps de repos bien mérité.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *